Home > Dossiers > International > Vers un observatoire de la qualité de l’EPS : enjeux et perspectives

Vers un observatoire de la qualité de l’EPS : enjeux et perspectives

Print Friendly, PDF & Email

Jeudi 12 novembre 2020

Journée d’étude internationale co-organisée par l’Equipe d’Accueil en Sciences du Sport (EA 1342), par le SNEP FSU et par le projet européen EuPEO

Lieu : Maison interuniversitaire des sciences de l’homme – Alsace (MISHA), Allée du Général Rouvillois, 67083 Strasbourg (Salle des conférences, 9h-17h).

Nombre de places limité à 55. 

Merci de vous inscrire à l’adresse suivante : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdGjQngCFWOO9kupKiDCNTeHTi2vpN0RfbsUrmj8hI4MlV4HA/viewform?usp=sf_link

Présentation :

L’Éducation Physique et Sportive est la seule matière du programme scolaire dont l’accent est mis sur le corps et l’étude des pratiques sportives et artistiques. Elle est une clé pour contribuer à la démocratisation des activités physiques et sportives, et participer à une vie plus active. 

A travers l’Europe, elle promeut la citoyenneté, les modes de vie saines par une participation à l’activité physique tout au long de la vie, l’inclusion sociale par la lutte contre la stigmatisation et les stéréotypes, et la réussite scolaire par l’amélioration de la capacité d’attention de l’enfant, le renforcement de son contrôle cognitif et l’accélération de son traitement cognitif (UNESCO, 2015).

Différents textes politiques (HEPA, NLE), scientifiques (Hardman 2000, 2001, 2003 ; Puhse & Greber, 2003, Onofre et al., 2012) et des institutions internationales (OCDE, UNESCO) soulignent la nécessité d’organiser l’évaluation et le suivi régulier de l’éducation physique afin d’assurer sa qualité. Afin d’harmoniser les conditions de son offre éducative pour la promotion d’une citoyenneté active et saine, il est nécessaire de concevoir et de développer des outils permettant aux professionnels d’évaluer la qualité de l’offre de l’EPS. C’est à cette fin que 12 partenaires européens ont développé le projet EuPEO, intégrant chercheurs et professeur d’EPS de huit pays. 

L’objectif de cette journée d’étude est triple :

  • Proposer une présentation du projet EuPEO et de ses premiers résultats
  • Informer sur les travaux permettant d’établir des « bonnes pratiques » en EPS
  • Amener les participants à réfléchir à ce que pourrait être un « observatoire de la qualité de l’EPS » en France


Programme

8h30 : accueil participants, café

9h00 : ouverture de la journée

Pourquoi un observatoire sur l’éducation physique et sportive ? Les enjeux politiques d’une EPS de qualité (Bruno Cremonesi, SNEP FSU)

9h15/10H15 : Présentation projet observatoire Européen (EuPEO)

Regard sur les résultats français et allemands (Christophe Schnitzler, université de Strasbourg) 30mn

Typologies de fonctionnement de l’EPS en Europe

Discussion-questions avec le public

10h15 : pause-café

10H30/12h00 : Workshop

1/Qu’est-ce qu’une EPS de qualité ? 

Faut-il l’évaluer au-delà (ou en deçà) des critères de l’Unesco ? 

2/Comment mesurer ces indicateurs ?

Qui doit mesurer ces indicateurs ? Pour en faire quoi ? 

Vers une EPS de qualité. Quelle utilité ? Quels indicateurs ? Quelle méthodologie ?

12h00/13H30 : déjeuner

13h30 : Synthèse des travaux – table ronde du matin (5mn)

13h40/16h00 : Quelle EPS pour un mode de vie actif et sportif ? Quels regards sur EuPEO ?

(15mn par intervenant)

  • Quelles activités physiques des jeunes en Belgique? Quelle stratégie de promotion de l’activité physique ? (Alexandre Mouton, université de Liège) 
  • Ce que nous apprend l’épidémie sur l’EPS (Clément Llena, université de Lille)
  • La conversion des corps : approche critique d’une conception santeiste de l’EP. (Gilles Vieille-Marchiset, directeur du laboratoire E3S, université de Strasbourg)
  • Quelle EPS pour un mode de vie actif et sportif ? Guillaume Dietsch, formateur STAPS de Créteil

16h00/17h30 Table ronde : Quel observatoire de la qualité de l’EPS à la française? 

Animation : Christophe Schnitzler et Bruno Cremonesi

Carole Sève, Inspectrice Générale de l’éducation physique et sportive

Christian Couturier (secrétaire national du SNEP FSU)