Home > À la Une ! > Jeudi 7 octobre, 40 ans de l’EPS au ministère de l’éducation nationale : participez en visio

Jeudi 7 octobre, 40 ans de l’EPS au ministère de l’éducation nationale : participez en visio

Print Friendly, PDF & Email

Je participe à la visio (cliquer ici)

En 1981, l’EPS rentrait au ministère de l’éducation nationale. Cette entrée est d’abord le résultat d’une profession mobilisée pour sa discipline et sa reconnaissance au sein de l’éducation nationale. Cette entrée historique, portée par les premiers acteurs de l’EPS, a souvent été minimisée dans les productions historiques sur la construction de notre métier.

Le jeudi 7 octobre, nous allons fêter 40 ans au sein de l’éducation nationale en regardant de façon critique ce que nous sommes devenus. 6 tables rondes avec de très nombreux intervenants et intervenantes vont regarder de façon croisée notre évolution (voir programme ci-dessous).

Cet anniversaire s’inscrit dans la campagne que les enseignants d’EPS doivent mener pour « 4h d’EPS toute la scolarité obligatoire ».

Cette fête nationale de l’éducation physique et sportive sera retransmise en visio et nous avons sollicité l’ensemble des académies, mais aussi des STAPS, pour organiser des lieux de retransmission de ces débats. Nous avons l’ambition, en cumulant l’ensemble des participants en présentiel, en ligne, dans ces « fans zones de l’EPS », d’être 10000 enseignants ! Un temps important pour lancer notre campagne pour l’éducation physique et sportive.

PROGRAMME (au 08/09/21)

Les controverses autour des effets de l’EPS à l’EN,
de 1981 à aujourd’hui

Les acteurs au cœur de l’histoire

10H00 
Le projet culturel et social de l’EPS – Ouverture par Benoît Hubert, SG du SNEP FSU

10H30 
Réintégration de l’EPS à l’EN. Modalités, enjeux et perspectives d’une position institutionnelle. Michael Attali

40 ans au MEN : quel bilan ? quelles ruptures ?

Nous proposons plusieurs thématiques dont certaines seront menées en parallèle. Chacune sera animée pour qu’un dialogue s’instaure entre les invité·es sur la base de leurs travaux ou réflexions.

11H-12H30

L’EPS et le Sport
Intervenant·es : Christian Couturier, Gilles Combaz, Yohann Fortune, Brigitte Henriques (en cours), Olivier Hoibian
On retient souvent le mouvement de sportivisation de l’EPS, mais peu de travaux analysent l’impact de l’EPS sur le sport, ses formes d’organisation et d’entraînement. Si l’intégration a pu être pensée comme une rupture avec le sport, parallèlement, le sport, notamment les conceptions de la formation des jeunes, s’est nourri de l’apport des enseignant·es d’EPS et de leur expertise. Un phénomène original ?

La Formation Professionnelle
Intervenant·es : Alain Becker, Julien Fuchs, Anne Roger
Les structures de formation initiale avec l’intégration au sein de l’université (commencée quelques années avant l’intégration de l’EPS à l’EN) ont modifié la façon dont les enseignant·es d’EPS ont été formé·es. Cette évolution de la formation a modifié sans doute le métier, sa façon de l’exercer, ses leçons… La formation professionnelle continue aussi à modeler et homogénéiser le métier. Comment analyser son évolution ?

14H-15H30

Le rôle du syndicalisme du SNEP-FSU dans la reconnaissance de la discipline EPS
Intervenant-es : Laurent Frajerman, Jean Lafontan, Martine Le Ferrand, Guilhem Véziers
Le SNEP FSU est une organisation syndicale particulière dans ses pratiques mais aussi dans la place qu’elle accorde aux débats pédagogiques. Traiter autant de la défense des personnels que de la discipline en fait un syndicat de métier à la représentativité incontestable. Regards croisés de chercheur·es et d’acteurs/actrices sur l’identité et la singularité du SNEP FSU dans l’intégration au sein du MEN. 

Les enseignants au sein du MEN
Intervenant·es :  Bernard Charlier, Annick Davisse, Simone Sans
L’intégration a eu des impacts sur la carrière des enseignant·es (mutation, promotion, agrégation…). Ces évolutions ont été aussi transformées par la gestion et son évolution au sein du ministère qui va aussi modifier la façon d’exercer son métier. In fine, un progrès ou une régression ?

16H00-17H30

L’exercice du métier
Intervenant·es :  Natalia Bazoge, Serge Chabrol, Dimitri Leroy, Yacine Tajri
Être professeur·e d’EPS dans les années 80 et aujourd’hui. Quelles sont les continuités et ruptures ? Qu’est-ce qui est imputable à l’intégration ou aux transformations sociales de la place de l’enseignant·e dans la société à l’évolution du sport ? Regards croisés entre des historien·nes et des enseignant·es d’EPS.

L’évolution de la leçon d’EPS
Intervenant·es : Léa Gottsman, Alain Hébrard, Jacqueline Marsenach, Jean Saint Martin
La leçon d’EPS dans sa structure, ses contenus, n’a cessé de se transformer dans les 40 dernières années. Peut-on réellement identifier ces évolutions ? Sont-elles directement la conséquence de l’intégration ?

 17H30 – Conclusion