Home > À la Une ! > 40 ans de l’EPS au ministère de l’éducation nationale : le replay !

40 ans de l’EPS au ministère de l’éducation nationale : le replay !

Print Friendly, PDF & Email

En 1981, l’EPS rentrait au ministère de l’éducation nationale. Cette entrée est d’abord le résultat d’une profession mobilisée pour sa discipline et sa reconnaissance au sein de l’éducation nationale. Cette entrée historique, portée par les premiers acteurs de l’EPS, a souvent été minimisée dans les productions historiques sur la construction de notre métier.

Le jeudi 7 octobre, nous allons fêter 40 ans au sein de l’éducation nationale en regardant de façon critique ce que nous sommes devenus. 6 tables rondes avec de très nombreux intervenants et intervenantes vont regarder de façon croisée notre évolution (voir programme ci-dessous).

Cet anniversaire s’inscrit dans la campagne que les enseignants d’EPS doivent mener pour « 4h d’EPS toute la scolarité obligatoire ».

Cette fête nationale de l’éducation physique et sportive sera retransmise en visio et nous avons sollicité l’ensemble des académies, mais aussi des STAPS, pour organiser des lieux de retransmission de ces débats. Nous avons l’ambition, en cumulant l’ensemble des participants en présentiel, en ligne, dans ces « fans zones de l’EPS », d’être 10000 enseignants ! Un temps important pour lancer notre campagne pour l’éducation physique et sportive.

Le projet culturel et social de l’EPS

Par Benoît Hubert, secrétaire général du SNEP-FSU

Réintégration de l’EPS à l’EN : Modalités, enjeux et perspectives d’une position institutionnelle

Par Michael Attali, historien, Professeur des Universités à l’UFRAPS de l’Université de Rennes 2, qui a publié de nombreux articles et ouvrages sur l’histoire de l’EPS

EPS et sport

On retient souvent le mouvement de sportivisation de l’éducation physique et sportive, mais peu de travaux analysent l’impact de l’éducation physique et sportive sur le sport, ses formes d’organisations et d’entraînements. Si l’intégration a pu être pensée comme une rupture avec le sport, parallèlement, le sport, notamment les conceptions de la formation des jeunes, s’est nourri de l’apport des enseignant·es d’EPS et de leur expertise. Un phénomène original ?

Avec Olivier Hoibian, historien, sociologue, faculté Sciences du Sport univ. Toulouse3 / Gilles Combaz, professeur en sciences de l’éducation univ. Lyon2 / Yohann Fortune, agrégé EPS, maître de conférences en histoire du sport univ. Rennes2. Membre du laboratoire de recherche Valeurs Innovations Politiques Socialisations et Sport de l’univ. de Rennes / Christian Couturier, membre de la direction nationale du SNEP-FSU

Le rôle du syndicalisme du SNEP-FSU dans la reconnaissance de la discipline EPS

Le SNEP-FSU est une organisation syndicale particulière dans ses pratiques mais aussi dans la place qu’elle accorde aux débats pédagogiques. Traiter autant de la défense des personnels que de la discipline en fait un syndicat de métier à la représentativité incontestable. Regards croisés de chercheur·es et d’acteurs/actrices sur l’identité et la singularité du SNEP- FSU dans l’intégration au sein du MEN. 

Avec Laurent Frajerman, Chercheur (CERLIS Université Paris V, Observatoire de la vie fédérale FSU), Professeur agrégé d’Histoire au Lycée Lamartine / Jean Lafontan, ancien secrétaire général du SNEP-FSU, président du Centre EPS&Société / Martine Le Ferrand : Secrétaire nationale en charge des questions corporatives. Elle a suivi le secteur de la fonction publique.  Professeur d’EPS pendant 13 ans dans le 93, elle a été responsable du secteur équipement et est devenue secrétaire générale adjointe / Guilhem Véziers, Professeur d’EPS agrégé à Bandol dans le var. Il a été formateur en STAPS à l’Université d’Avignon et de Toulon.  Auteur d’une histoire syndicale de l’EP de 1880 à 2002 : la force du militantisme », éditions Syllepse, 2007

L’évolution de la leçon d’EPS

La leçon d’EPS dans sa structure, ses contenus, n’a cessé de se transformer dans les 40 dernières années. Peut-on réellement identifier ces évolutions ? Sont-elles directement la conséquence de l’intégration ? Nous aurons les points de vue croisés qui partent de la commission verticale, créée dans la foulée de l’intégration, jusqu’à aujourd’hui. 

Avec Léa Gottsman, Enseignante agrégée d’EPS. Docteure en STAPS. Formatrice à l’ENS / Alain Hébrard, Professeur des Universités; Inspecteur général EPS jusqu’en 2007 / Jacky Marsenach, Chercheure à l’INRP (1981-1995) / Jean Saint Martin, Professeur des Universités en STAPS historien Université de Strasbourg

La formation professionnelle

Les structures de formation initiale avec l’intégration au sein de l’université (commencée quelques années avant l’intégration de l’EPS à l’EN) ont modifié la façon dont les enseignant·es d’EPS ont été formé·es. Cette évolution de la formation a modifié sans doute le métier, sa façon de l’exercer, ses leçons… La formation professionnelle continue aussi à modeler et homogénéiser le métier. Comment analyser son évolution ?

Avec Alain Becker, Membre de la direction national du SNEP-FSU, il a suivi le secteur éducatif et notamment l’évolution de la formation initiale et continue depuis l’intégration de l’EPS au MEN / Julien Fuchs, Professeur en Histoire du sport et de l’Education physique à l’Université de Brest / Laurent Grun, PRAG EPS (STAPS Metz Université de Lorraine). Docteur en Histoire, spécialiste histoire du football, de l’enseignement collectif, de l’EPS en général … et du rock / Jérom Visioli, Enseignant agrégé d’EPS, Docteur en Sciences de l’éducation, Chercheur associé au laboratoire VIPS2 à l’université de rennes 2 et Co-fondateur du site Intervenir en Contexte Scolaire et Sportif (IC2S)

L’exercice du métier

 Depuis 81, dans quelles mesures des préoccupations pédagogiques de l’éducation nationale influencent-elles les pratiques enseignantes en EPS ?

Avec Dimitri Le Roy, Enseignant dans le secondaire,  Docteur en STAPS, il a interrogé dans son travail de thèse l’interdisciplinarité scolaire au travers l’analyse de l’activité de l’enseignant. Il s’appuiera ici sur une analyse historique des articles de la revue EPS / Natalia Bazoge, Maîtresse de Conférence en Histoire au STAPS de Grenoble,  ses travaux s’inscrivent dans une histoire genrée de l’éducation physique et du sport / Yacine Tajri, Maître de Conférence en Histoire au STAPS de Marne la Vallée,  a consacré son travail de thèse à L’éducation physique des élèves déficients durant le second vingtième siècle (de l’après-guerre à la fin des années 1990) / Serge Chabrol, Enseignant d’EPS retraité, Secrétaire Général du SNEP-FSU de 2007 à 2014 ,Coordinateur des suppléments au bulletin SNEP-FSU consacrés à l’histoire syndicale et sociale de l’EPS et du sport scolaire,  de 1997-2007 (N°911) et de 2007 à 2014 (N° 966). 

Conclusion

Par Coralie Benech, secrétaire nationale du SNEP-FSU