avril 4, 2022

L’inclusion : utopie réaliste avec les moyens nécessaires !

Lors du congrès du SNEP-FSU en décembre, ont été débattus et discutés pour la première fois les enjeux de l’inclusion à l’école et en EPS. Le nombre de collègues congressistes présents lors de la commission de travail et la richesse des échanges ont montré à quel point l’inclusion fait partie intégrante de notre métier, que les collègues la plébiscitent largement, même si elle est parfois, voire souvent, génératrice de difficultés et d’inquiétudes pour les personnels et les familles.
p 8
Article mis en avant

Vitaminer l’école primaire à l’EPS, c’est possible !

Une enquête réalisée à l’initiative conjointe du SNEP-FSU et du SNUipp FSU auprès d'écoles dans lesquelles les PE enseignent l’EPS elles-mêmes ou eux-mêmes à hauteur des programmes, met en évidence les dynamiques à l’oeuvre pour un enseignement effectif de l’EPS : proximité des équipements, conscience des enjeux, travail en équipe et organisations de rencontres ou d’évènements sportifs et artistiques.

Le développement de l’EPS est indispensable

Le SNEP-FSU sort de son congrès national avec une série d’orientations se situant résolument sur le versant offensif pour la qualité de l’EPS. La mesure phare revendiquée est l’augmentation de l’horaire d’enseignement pour garantir 4 h d’EPS hebdomadaires sur toute la scolarité.